Création d'entreprise : ne pas négliger l'étude de faisabilité

Sommaire

Monter son entreprise demande du temps et beaucoup de réflexion. Ainsi, avant de monter votre projet, il est recommandé de réaliser une étude de faisabilité. Elle vous empêchera de vous lancer dans un projet irréalisable.

Zoom sur les bases d'une entreprise réussie.

Étude de la problématique 

Pour réussir, il faut innover :

  • Vous allez donc devoir proposer un service ou un produit qui comble un manque sur le marché que vous visez.
  • Pour cela, il convient :
    • de choisir un secteur d'activité ;
    • de mettre en avant les problèmes que ce secteur rencontre.
  • Une fois identifiées les principales lacunes du marché, vous devrez choisir laquelle vous semble la plus urgente à combler.
  • Votre problématique est trouvée ! Reste à étudier les différentes solutions que vous pouvez lui apporter.

À noter : vous n'êtes pas obligé de proposer à tout prix un produit révolutionnaire. Il s'agit en fait de combler une demande. Par exemple, une zone industrielle qui se développe dans une région peut manquer de lieux de restauration situés à proximité des usines.

Recherche de solutions

Faire la liste des différentes solutions

Il n'existe pas une seule solution aux problèmes soulevés par l'étude de marché :

  • Il convient, dans un premier temps, d'en faire la liste exhaustive.
  • Cela vous permettra de choisir par la suite celle qui vous semble la plus adaptée au marché que vous visez, en tenant compte de son contexte :
    • géographique ;
    • social ;
    • démographique, etc.
  • Par exemple, dans une zone industrielle en manque de lieux de restauration, vous pouvez :
    • implanter plusieurs restaurants de taille moyenne ;
    • ouvrir un restaurant de grande taille ;
    • ou aménager une baraque à frites.

À noter : ne vous bridez surtout pas. Évitez d'invalider une solution à priori. Ce n'est qu'en connaissant toutes les options possibles que vous pourrez réellement choisir la meilleure.

Estimer les revenus potentiels de chaque solution 

Avant de monter une entreprise, il est primordial de s'assurer qu'elle sera rentable financièrement. Ainsi, une fois les différentes solutions listées, il convient de déterminer ce que vous coûtera chaque option :

  • Commencez par déterminer, pour chaque solution, les coûts d'implantation :
    • prix des locaux ;
    • achat de mobilier ;
    • éventuels travaux à réaliser, etc.
  • Ajoutez les charges fixes :
    • Ce sont les sommes que vous devrez payer chaque mois quel que soit votre chiffre d'affaire.
    • Elles comprennent notamment la masse salariale, le loyer, l'eau et l'électricité.
  • Puis calculez les charges variables :
    • achat de matières premières ;
    • conditionnement des produits ;
    • sous-traitance exceptionnelle, etc.
  • Déterminez enfin :
    • le prix auquel vous espérez vendre votre produit ou service.
    • la quantité de produits ou services que vous pensez vendre en 1 mois. 
Ces calculs terminés, une simple opération permet de déterminer la rentabilité de chaque solution :
  • Multipliez la quantité de produits/services vendus par leur prix unitaire.
  • Soustrayez au résultat la somme totale des charges et des coûts.

La solution la plus rentable est celle qui obtient le résultat le plus haut.

À noter : les premiers mois, il est plus que probable que votre chiffre d'affaire soit négatif. Pour déterminer la rentabilité réelle d'une entreprise, il faut établir un budget prévisionnel sur un an ou deux. Toutefois, ce calcul de départ vous permet de partir avec le moins de désavantage possible.

Choisir la bonne option

La meilleure solution à apporter n'est pas forcément celle qui rapporte le plus :

  • Effectivement il est important de prendre en compte les difficultés de mise en œuvre.
  • Ainsi, un projet rentable, mais difficile à mettre en oeuvre dans la pratique, a de grandes chances d'échouer.
  • Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez donc vous renseigner sur la région dans laquelle vous souhaitez vous implanter :
    • Quel est son climat ?
    • Quel est l'âge moyen de la population ?
    • Quelle catégorie socio-professionnelle y est majoritaire ?
    • Quelles sont les habitudes de consommation de la population ciblée ?
    • La solution envisagée est-elle la plus avantageuse pour les consommateurs ? etc.

Un exemple pour vous éclairer. Dans une zone industrielle où les restaurants manquent :

  • La population ciblée cherche avant tout à se restaurer rapidement, avant de reprendre le travail.
  • Ainsi, ouvrir un restaurant de 400 couverts n'est pas une bonne solution. 
  • En effet, le grand nombre de couverts impliquerait une longue attente entre la commande et la réception du plat.
  • Il vaut donc mieux ouvrir cinq ou six baraques à frites.

À noter : si l'étude du marché et de la faisabilité du projet est absolument nécessaire, elle n'est pas infaillible. Il existe toujours une part de risque, que les chiffres ne permettent pas de contrôler. Ayez du flair !

Créer son entreprise dans les meilleures conditions :

Ces pros peuvent vous aider