EPCE

Sommaire

Vous êtes sans activité professionnelle et inscrit(e) à Pôle Emploi ? Vous envisagez la création d'entreprise comme une possibilité ? Justement, Pôle Emploi considère que cette période est propice à la construction de nouveaux projets. Pour vous accompagner dans ces démarches, Pôle Emploi a mis à disposition des créateurs en juillet 2016 l'EPCE (Évaluation préalable à la création d'entreprise). Depuis cette date, le dispositif EPCE a été remplacé par Activ'Créa. En quoi consiste ces prestations proposées par Pôle Emploi ? Pouvez-vous en bénéficier ? Quel en est le fonctionnement ? Ooreka fait le point. 

Évaluation préalable à la création d'entreprise et Activité-Créa : les changements

Les objectifs de l'EPCE et d'Activ'Créa restent sensiblement les mêmes. Le but est de pouvoir confronter son projet, avancer par étape, créer du questionnement. Que ce soit lors du suivi EPCE ou de l'accompagnement Activ'Créa, vous pouvez interagir avec des professionnels de la création d'entreprise, participer à des ateliers animés par des experts, vous questionner sur des thématiques plus personnelles (le métier de chef d'entreprise, la réalité de l'activité au quotidien, l'adéquation des horaires avec votre vie de famille, etc.).  Alors, quels sont les réels changements depuis juillet 2016 ?

Accompagnement EPCE et Activ'Créa
  EPCE Activ'Créa
Validité de la prestation Jusqu'au 1er juillet 2016  Depuis le 1er juillet 2016
Public cible Demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi
Pré-requis
  • Avoir une idée précise du projet
  • Posséder les compétences "métier" associées
  • Envisager la création d'entreprise comme une possibilité
Objectifs
  • Construire votre projet 
  • Établir un prévisionnel financier 
  • Rédiger un business plan
  • Comprendre le métier de "chef d'entreprise"
  • Imaginer l'adéquation entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle 
  • Être orienté de manière pertinente selon votre projet et vos besoins
Fonctionnement/Durée
  • 1 mois maximum 
  • 5 heures en rendez-vous individuels
  • 3 mois maximum 
  • Entretiens individuels et ateliers collectifs (choix des thématiques en fonction de vos besoins)
Conséquence sur l'indemnisation Aucune conséquence (obligation présentielle après engagement)
Organismes chargés de l'accompagnement Organismes privés et publics spécialisés dans le conseil en création d'entreprise

Organismes privés et publics spécialisés dans l'accompagnement de projets professionnels

 

 

Bon à savoir : seul votre conseiller en insertion peut vous orienter vers Activ'Créa. Échanger avec lui est donc pertinent et facilite la construction de votre projet entrepreneurial.

Définition et conditions de l'évaluation préalable à la création d'entreprise

L'EPCE ou évaluation préalable à la création d'entreprise était une prestation proposée aux demandeurs d'emploi.

Il était alors nécessaire d'être éligible aux conditions d'indemnisation de Pôle Emploi et d'être, à ce titre, régulièrement inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi.

Elle visait à établir un bilan à destination des personnes intéressées par la création ou la reprise d'une entreprise, commerciale, artisanale ou autre.

Elle consistait, depuis le 1er février 2015, en la mise à disposition de conseillers référents « création d’entreprise », missionnés au sein des agences Pôle Emploi afin de renseigner les candidats sur la faisabilité de leur projet professionnel et sur leurs conditions d'indemnisation. 

Bon à savoir : le suivi de cette prestation ne modifie en rien la perception des indemnités par le bénéficiaire des allocations Pôle Emploi

Évaluation préalable à la création d'entreprise : fonctionnement et objectifs

L'évaluation préalable à la création d'entreprise avait pour but d'accompagner le demandeur d'emploi dans son projet d'entreprise.

Le conseiller rencontré doit analyser le dossier de création de société ou de reprise d'activité présenté par le candidat et lui apporter son avis sur la faisabilité de celui-ci. Aussi bien les forces, que les faiblesses du projet, seront analysées. Le projet doit donc être suffisamment mûri avec au moins les principaux éléments mis par écrit afin que cette prestation présente de l'intérêt.

Bon à savoir : le conseiller chargé de l'évaluation est un professionnel qui n'appartient pas directement au service Pôle Emploi. Il est missionné par l'organisme en raison de ses compétences dans les domaines de la création d'entreprise, le droit, la comptabilité, etc. La personnalité et les compétences du conseiller référent varient ainsi selon les agences Pôle Emploi.

Au stade initial, le conseiller se prononçait sur la meilleure forme sociale, statut juridique et démarches corrélatives.

Si le projet était déjà lancé, l'accompagnateur faisait le point sur l'état d'avancement du projet et identifiait les actions nécessaires à sa poursuite.

La prestation n'avait aucun caractère automatique, en raison de sa nature, tout comme Activ'Créa. Elle devait donc être sollicitée auprès de son conseiller Pôle Emploi habituel.

De manière générale, elle se composait de plusieurs entretiens individuels (six entretiens, sur une durée de plus ou moins un mois). Elle est totalement gratuite. 

Le premier entretien s'apparentait à une prise de contact et de première évaluation du projet. Les quatre rendez-vous suivants avaient pour but l'accompagnement au développement du projet (formalités, démarches, etc.). Le dernier entretien clôturait la prestation : il avait valeur de bilan. 

L'accompagnement « EPCE » était un gage de sérieux, apprécié par les futurs partenaires du créateur d'entreprise, dont au premier chef, la ou les banques démarchées. En effet, la prestation avait valeur de « business plan » (étude du marché, appréciation des enjeux, des financements, fonds de roulement nécessaires, etc.). Il visait ainsi à engager la personne bénéficiaire des allocations chômage dans une nouvelle voie professionnelle via la création d'entreprise, conduisant à sa sortie du système Pôle Emploi.

Ces pros peuvent vous aider